kaiten nage
kaiten nage

Mickaël (ça c'est moi),

 

       J'ai commencé l’Aïkido voilà près de 20 ans avec Guy Meunier 2° dan, qui fut mon premier professeur, à Sainte Geneviève dans l'Oise, j'ai travaillé avec lui durant 8 ans, il m'aura fait passer mes grades, de la ceinture jaune à la marron, c'est à cette époque que j'ai rencontré mes partenaires et amis, avec lesquels je pratique encore aujourd'hui, Nicolas Guilbert 4° dan et Eric Bayeux 3° dan.

 

     Durant tout notre apprentissage, nous avons pratiqué de nombreuses heures, notamment au cours de stages. Au cours de ces stages, nous pouvions rencontrer et pratiquer avec de nombreux senseï et de nombreux pratiquants de haut niveau. Eh oui, encore des rencontres, l'Aïki n'est que rencontres et partage. C'est également au cours de ces stages que j'ai rencontré tous mes senseïs qui aujourd'hui encore me font suer sang et eau pour que j'évolue, domo à eux !!

 

     J'ai ensuite rencontré François Griffoin 4°dan à l'époque, qui m'a entraîné et amené à la ceinture noire, c'est à cette époque également que j'ai passé ma 1° dan de judo et de ju jitsu, que je pratiquais le ninjutsu et le iaijutsu, je m'entraînais alors jusque 6 heures par jour. Après 3 ans de ce régime, je me suis finalement recentré sur mon premier amour, l’Aïkido.

 

     Alors dans le club de Beauvais, senseï François Griffoin m'a confié une partie des cours, je commençais à enseigner, et j'étais heureux de partager mes connaissances avec ceux qui devinrent également mes amis.

 

     En parallèle, je m'entrainais tant que faire se peut avec Max Banctel et Félix Lake, tous deux sont des modèles et je suis fier de me considérer comme leur uchi deschi. Je suis également l'enseignement de Christian Bouche Pillon, qui m'a ouvert à un autre Aïki, la première fois que j'ai rencontré cet homme, il avait 65 ans, il m'a projeté, et j'ai fait un vrai vol plané !!Ceci a totalement remis en question ma façon de pratiquer, car du haut de ses 65 ans, un seul doigt lui suffisait pour me mettre au sol.

 

 

    Ces trois dernières années j'ai pu également profité de l'enseignement de Senseï Michel Vanhomwegen du style Murashige que je ne connaissais absolument pas, mais qui grâce à Nicosan est entré dans nos dojos, son style très vif, ses nombreux kata très expressifs, et son empathie ont été très appréciés, et je me réjouis de profiter de son enseignement dès que faire se peut.

 

    

     Enfin, bien sûr, j'ai suivi l'enseignement du senseï, fondateur de notre école Jean Pierre le Pierres, qui pratiquait un Aïki direct puissant et clair, à force de travail et de nombreuses chutes , c'est lui qui m'a amené au second, troisième et finalement en 2016, quatrième dan.

 

 

     En 2016, suite au décès de Senseï et à la restructuration de l'école par le nouveau DTN, Senseï Max Banctel m'a nommé au titre de membre du collège technique de l'ARA, afin de perpétuer l'héritage de notre fondateur.

 

 

Voilà, j'ai synthétisé bien sûr, mais comment décrire les amitiés, les rires et les partages de tant d'heures de pratiques.

 

 

 

Le calendrier des stages est disponible pour la saison 2018-2019.

N'hésitez pas à le consulter et à nous informer si vous souhaitez nous accompagner !!!

Nouveauté 2018

 

Des T-shirts à l'effigie du club sont disponibles au prix de CHF 20.-.

 

N'hésitez pas à consulter la page "la boutique" sur le site !

Dernière mise à jour le 18.11.2018